Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 21:39

Mond'Hollande

 

 

 

 

 

Pour les personnes qui ne seraient pas informées des prouesses de Merkel :

 

 

 

 

 

 

Nos "élites" sont-elles vraiment plus compétentes que le peuple ?

Et surtout, est-ce un critère pour gouverner ? 

 

 

A l'heure ou les dirigeants sont tous plus impopulaires les uns que les autres mais continuent à gouverner, un peu de culture populaire générale ne peut pas faire de mal :

 

Les représentants doivent-ils être représentatifs, ou supérieurs au peuple ?

Ce fut un questionnement majeur en 1787 lors du l'écriture de la constitution américaine.

 

Il opposait les fédéralistes partisans d'une union des Etats,

et des représentants issus de classes supérieures ;

aux anti-fédéralistes favorables à l'autonomie des Etats,

et aux représentants issus du même milieu que les représentés.

 

 

Quelques citations tirées du livre de Bernard Manin

"Principes du gouvernement représentatif".

 

Du côté anti-fédéraliste

Melancton Smith déclarait :

"L'idée qui nous vient spontanément à l'esprit, lorsque nous parlons de représentants, c'est qu'ils ressemblent à ceux qu'ils représentent ; ils doivent être une image exacte du peuple : ils doivent en connaître les conditions de vie et les besoins, ils doivent éprouver ses misères, et être enclins à poursuivre ses véritables intérêts."

 

Dans une assemblée vraiment représentative, notait Brutus,

"les agriculteurs, les marchands, les artisans et les autres catégories de la population doivent être représentés en proportion de leur poids et leur nombre respectif ; et les représentants doivent avoir une connaissance intime de leurs besoins, ils doivent comprendre les intérêts des différents ordres de la société, sentir ce qui leur convient, et mettre tout leur zèle à promouvoir leur prospérité".

 

Le Federal Farmer déclarait :

"c'est tromper le peuple que de dire aux gens qu'ils sont électeurs et peuvent choisir leurs législateurs, s'ils ne peuvent pas, par la force des choses, choisir des individus parmi eux, et véritablement comme eux."

 

 

 

Du côté des fédéralistes

Manin écrit:

"plus que tout autre dirigeant fédéraliste, Hamilton était disposé à défendre en termes explicites, voire crus, le principe que la fortune devait jouer un rôle dans la sélection des représentants. Son objectif principal était que la jeune nation devienne un jour une grande puissance, peut-être même un empire. Rome le fascinait. Et il considérait la richesse comme le ressort principal de la puissance. Aussi souhaitait-il que le pays soit gouverné par des marchands et des financiers prospères, audacieux et industrieux."

 

"Dans les années 1790, Madison et Hamilton se retrouvèrent dans des camps opposés. Hamilton, alors au gouvernement, continuait de défendre les intérêts commerciaux et financiers et un pouvoir central fort. Madison, quand à lui, avait fait alliance avec Jefferson pour dénoncer la corruption liée à la finance et au commerce ainsi que l'autoritarisme du gouvernement fédéral.

 

Mais tous les fédéralistes s'accordaient sur l'idée que les représentants ne devraient pas être comme leurs électeurs."

 

------

 

 

 

La conception aristocratique de la représentativité a battu celle plus démocratique.

Mais ceux-là même qui ont débattu et écrit la constitution étaient-ils représentatifs ?

Les élections ne privilégient-elles pas les plus riches qui ont les moyens de mener la  plus grande campagne ?
Les élections ne sont-elles donc pas aristocratiques plutôt que démocratiques ?

 

La constitution serait-elle la même avec une assemblée tirée au sort, aujourd'hui ?

Choisirait-elle l'une ou l'autre des conceptions, ou, proposerait-elle une autre voie plus démocratique encore ?

Ne proposerait-elle pas à l'ensemble des citoyens le pouvoir d'écrire et de voter les lois qui vont les concerner ?

Ne pourrait-elle pas écrire le contrôle des comptes, dont les représentants ont la charge, par des jurés tirés au sort ?

...

 

 

Pour mieux comprendre l'importance primordiale d'une constitution écrite par les citoyens et comment y arriver :

http://www.le-message.org/

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Darben
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Darben

Au bout du crayon

Derrière DARBEN se cache DARoussin BENoît ayant étudié quatre ans la bande dessinée et l'illustration à l'école d'art graphique Pivaut à Nantes.
Contact : darben[at]hotmail.fr
 

Besoin De Quelque Chose ?

Mon profil-bouc


 

Jetez-Y Un Oeil